Tag Archives: Hiver

Congé de maternité en plein hiver, comment passer le temps?

12 Jan

Commençons par une confession : si je me suis un peu plus absenté de ce blogue ces temps-ci c’est que j’ai développé une véritable dépendance à Twitter.  C’est vrai, ça fait même pas un mois que je suis là-dessus que je ne peux plus m’en passer. L’information y voyage plus vite que l’éclair et je découvre une tonne de filons sur les sujets qui m’intéressent. Le problème ? C’est que le temps de penser à un sujet à bloguer,  qu’il y a  déjà au moins 5 auteurs qui publient des textes aussi intéressants les uns que les autres là-dessus. Sur Twitter, les collègues sont pas mal expérimentés, difficile d’être à la fois original, unique et aussi rapide sur le clavier pour moi qui en est à mes premiers balbutiements.  Mais bon, comme le disent les anglais : je prendrai le beat !

L’autre raison de mon absence ? Ces jours-ci,  je profite des siestes de mon garçon pour magasiner les activités mamans-bébés.   Lire la suite

Publicités

Pourquoi faut-il aller jouer dehors ?

15 Nov

 

  • Un état de fatigue chronique et de la somnolence durant le jour.
  • Une irritabilité ou une tristesse, une perte d’intérêt et un manque d’initiative.
  • Un degré plus élevé de stress : cet état peut engendrer des comportements de compensation, comme une consommation accrue d’alcool ou des envies incontrôlables d’aliments sucrés pouvant entraîner une prise de poids.
  • Un besoin accru de sommeil.
  • Une baisse de productivité aux études ou au travail.
  • Une baisse de la libido.
  • Une tendance à s’isoler.

La coupable : une hormone appelée  mélatonine sécrétée en excès par manque de lumière.  En fait, cette hormone du sommeil est produite la nuit et sa production cesse le jour venu, freiné par la lumière qui est captée par la rétine. Malheureusement,  la lumière du soleil, dont l’intensité est supérieure à 100 000 lux par jour en été, chute à moins de 2 000 lux en hiver.  Chez plusieurs ( surtout les femmes ) la mélatonine continue d’être produite tout au long de la journée, engendrant tout un dérèglement hormonal. C’est pourquoi, il faudrait aller à l’extérieur au moins 1h par jour pour s’éviter les symptômes de la dépression saisonnière.

D’autant plus que puisque les mères à la maison ou en congé de maternité ont un peu plus de flexibilité, ça serait dommage de se passer d’une promenade quotidienne avec bébé. Et pour celles qui bossent, pourquoi ne pas utiliser la période de lunch pour prendre l’air et profiter des weekends pour aller jouer dehors. 

Pour en savoir plus c’est par ICI et par

%d blogueurs aiment cette page :