Tag Archives: alimentation

Grossesse : quel est l’impact des pesticides sur les foetus?

26 Avr

 

Vous l’avez peut-être vu passer dans l’actualité la semaine dernière : les chercheurs ont établi un lien entre les pesticides et une diminution du quotient intellectuel chez les enfants. Selon les résultats d’une recherche menée en Californie depuis 1999, les enfants des femmes qui avaient un taux élevé de pesticides ( lors de la grossesse ) ont un QI moins élevé. En fait, l’écart est de  7 points entre eux et le groupe d’enfants dont les mères avaient moins de résidus.

Depuis plusieurs années des chercheurs sonnent la cloche d’alarme aux sujets des produits chimiques présents sur les fruits et légumes.  On  les accuse notamment d’avoir une incidence sur l’hyperactivité de certains bambins. Alors qu’aujourd’hui, il est maintenant prouvé que les pesticides affectent aussi les foetus, peut-être devrons-nous collectivement considérés ces questions avec plus de sérieux.

Pour lire l’article de La Presse sur le sujet, c’est par ICI

Si vous lisez l’anglais, le Los Angeles Times fournie plus d’infos concernant d’autres études menées sur l’impact des pesticides sur les foetus, par ICI

Publicités

Qui l’eût cru?

3 Jan

 

Avez-vous déjà entendu parler du crudivorisme ? Peut-être êtes vous déjà adepte ? Moi c’est à travers mon amie Mélissa ( que vous connaissez probablement à travers Mamagroove ) que j’ai découvert ce régime alimentaire. Essentiellement, il s’agit de consommer des aliments crus qui n’ont subis aucune transformation sauf la fermentation ou la germination.

On croit que la cuisson des aliments, à plus de 40 degrés celcius, détruit les vitamines et minéraux en plus des enzymes qui aident à la digestion.  Les crudivores sont persuadés que leur mode d’alimentation est un incontournable pour qui veut vivre longtemps et en santé. Apparemment, ce régime permet à l’organisme de mieux combattre les bactéries et infections. Le mouvement semble faire de plus en plus d’adepte au Québec comme ailleurs en Amérique du Nord. À Montréal, l’équipe du restaurant Crudessence propose de vous y initier à travers leurs plats et les ateliers qu’ils dispensent.

Manger 100 % cru, c’est un défi que je n’ai pas envie de relever pour l’instant. Mais, ce que j’aime avant tout du crudivorisme, ce sont les smooties verts. Ils sont simples et rapides à faire et me permettent de faire rapidement le plein de fruits et légumes quand ma vie va trop vite.

Mais par-dessus TOUT.

Comme je l’ai déjà souligné dans ce billet, les smoothies sont ma bouée de sauvetage pour faire manger une variété de légumes verts à bébé. Aujourd’hui par exemple, il me faisait la fine bouche au repas ( en fait, ça fait 2 jours qu’il ne veut rien savoir des légumes ). Alors hop, quelques feuilles de kale et un bouquet de persils, quelques belles fraises, une demie banane pour sucrer et du lait de riz pour rendre onctueux, le tout dans le malaxeur 2 min et le tour était joué.

Bébé a tout bu et en redemandait.

Ça, ça n’a pas de prix 😉

Pour des recettes de smoothies vert, visitez crudivorisme.com

Pour en savoir plus sur le crudivorisme, les pours et les contres, c’est par ICI

Ah oui, et si vous vous cherchez une activité  physique à faire avec votre poupon dans la région de Montréal, n’hésitez pas à consulter le site de Mélissa, alias Mamagroove, ses classes sont tout simplement géniales !

Comment prévenir l’anémie de grossesse ou d’allaitement ?

14 Déc

Lors du second trimestre de grossesse, mon taux d’énergie a subitement chuté et je me suis sentie fatiguée comme jamais, sans parler des immenses cernes qui me creusaient les yeux.

Le diagnostic est tombé, il s’agissait d’anémie ferriprive, rien de trop grave j’ai pu rétablir le tout en prenant un supplément de fer et en ajustant mon alimentation. Ce type d’anémie ( pour connaître les autres c’est par ICI ) est très commun chez les femmes enceintes ou qui allaitent ainsi que chez les enfants et adolescents.

Puisqu’il vaut mieux prévenir que guérir voici comment ajuster votre alimentation en conséquence. Lire la suite

Actualité : Le régime alimentaire durant la grossesse déterminera celui du bébé !

10 Déc

Des chercheurs viennent de conclure que les habitudes alimentaires d’une femme enceinte non seulement contribuent à développer les goûts des bébés à naître, mais marquent physiquement le cerveau et auront ainsi un impact direct sur ce que l’enfant mangera et boira à l’avenir. Pour plus de détails visitez le site de Radio-Canada ICI

Diversification alimentaire : Faut-il vraiment commencer avec les céréales?

4 Déc

Il y a de ces sujets que je préfère éviter. Par paresse, manque d’informations ? …Non pas du tout. Par lâcheté ? Oui, tout à fait. 

Voici pourquoi : Dans l’univers de la parentalité, certains sujets sont plus sensibles que d’autres.  On a souvent pas envie de se faire dire quoi faire. Et puis, de toute façon, nos choix dépendent de notre style de vie, de notre culture et de nos intérêts. Il y a donc des points de vue sur des sujets qui peuvent heurter nos convictions en plus d’animer notre maudite culpabilité maternelle. Et puisque mon blogue n’en est pas un d’opinion ( pour le moment ), j’évite donc très souvent les topos qui peuvent créer des vagues et heurter des convictions. Ceci dit, lorsque des évidences scientifiques et/ou médicales viennent contredire des façons de faire…difficile de ne pas écrire sur le sujet.

Maintenant que j’ai préparé le terrain ;-), parlons de la diversification alimentaire. Lire la suite

Il mange un peu, beaucoup, à la folie…plus du tout ?

26 Nov

« T’en fais pas, les poupons ont des appétits de serpents : un jour ça mange sans arrêt et le suivant ça jeûne… ».

Voilà ce qu’on entend souvent lorsque notre bébé décide de bouder ses repas préférés.  On a beau théoriquement savoir que ça arrive très souvent, ça nous inquiète quand même. Le bras de fer des repas coïncide souvent avec le fait que poupon commence à marcher, trop excité par ses nouvelles habiletés, il n’a plus du tout l’intention de s’arrêter pour manger.

Pendant cette période ( qui heureusement ne dure qu’un temps ) il n’y a pas de recettes miracles pour s’assurer qu’il mange de tous les groupes alimentaires de façon variée… mais il y a quand même des règles d’or à respecter quand bébé boude son assiette. Lire la suite

Et si c’était une allergie alimentaire ?

28 Oct

Régurgitations excessives, eczéma, diarrhée, otite à répétition… Ce sont là quelques symptômes  qui peuvent être dûs aux allergies alimentaires. Les coupables les plus communs : L’oeuf, l’arachide, le lait, le soya, le poisson, le blé, les agrumes.

Lorsque que mon bébé de deux mois a commencé à avoir des petits boutons, je me suis interrogée. Partout, on me répétait que c’était juste de la peau sèche. Lorsqu’il s’est mis a régurgiter plus qu’à l’habitude, mon médecin ( qui ne l’est plus depuis ) m’avait proposé de surélever le matelas de son berceau… Et finalement, lorsque vers 6 ou 7 mois, les joues, le cou et les épaules de bébé se sont couvert d’eczéma, le même médecin ( complètement tarée ) m’a prescrit de la cortisone, que je n’ai évidement jamais utilisé. 

Au bout de plusieurs mois de recherche et de consultation, nous avons découvert que notre petit ange était allergique / intolérant aux produits laitiers. Apparemment, il réagissait aux fromage et yogourt que je consommais et qui passaient dans mon lait maternel.

Décelées tôt, la plupart des intolérances alimentaires disparaîtront avec le temps. En fait, on parle ici de guérison, tant soit peu que les aliments en question soient retirés de l’alimentation du bébé et de la mère allaitante le plus tôt possible. Malheureusement, souvent on ne réalise pas que certains problèmes cutanés, que l’asthme ou les otites à répétitions d’un nourrisson peut être dû à une allergie. Encore trop de médecins traitent uniquement ces symptômes sans en rechercher la cause.

Si vous soupçonnez une allergie chez votre poupon, voici quelques sites pour en savoir plus :

Association d’Information sur l’allergie et l’asthme

Allergienet.com

Santé médecine . net

Purées, oui mais comment ?

14 Oct

Un peu plus tôt aujourd’hui, j’ai posté sur le  « plaisir » que j’ai eu à inventer des purées… Mais, je me rends compte que j’oubliais le plus important au sujet des premiers repas de bébé : les outils indispensables. 

Les cubes à congeler :  Hyper-pratique parce que vous en aurez pour longtemps. Puisque bébé ne mange que de petites portions à la fois et que vous avez autre chose à faire que de mouliner toute la journée. Ils sont malheureusement en plastique, je n’ai pas encore trouvé de récipients aussi petits en verre ( faudrait peut-être le leurs suggérer… )

Le Magic machin truc : J’étais parmi les sceptiques lorsqu’une copine m’en a parlé. Je pensais que mon robot ferait bien le travail. Bien non. Cette petite merveille fait vraiment économiser du temps ( et ça du temps, vous en aurez de moins en moins à perdre. )

Purées, vous avez-dit ?

14 Oct

Il y en a pour qui jouer dans les fourneaux c’est une deuxième nature, elles peuvent te faire des chefs d’oeuvres gourmets à partir de rien. Et bien pour moi, c’est bof. J’aime bien cuisiner des petits plats mais je préfère encore les manger ;-).

Alors, commencer à inventer des recettes de purées qui soient à la fois bonnes et nutritives, ça n’a pas été ma tasse de thé. Heureusement, il existe une tonne de livres de recette pour bébés en vente en librairie. Mieux encore, vous pouvez en emprunter à la bibliothèque du coin, c’est plus économique.

Voici quelques titres

  • BIEN NOURRIR SON BÉBÉ DE 0 à 3 ANS, Par Dr Jacqueline Rossant et Dr Lionel Rossant-Lumbroso
  • MIEUX NOURRIR SON BÉBÉ,  Par Daina Kalnins et Joanne Saab, Trécarré  
  • PREMIERS REPAS DE BÉBÉPar Blandine Vié et Henri Bouchet
  • MIEUX NOURRIR MON ENFANT-CONCILIER PLAISIR, ÉDUCATION ET SANTÉ, Par Jean-Michel Lecerf et Bernadette Ragot

Pour les familles végé:

  • LE GRAND LIVRE DE BÉBÉ VÉGÉ Par Carol Timperley

Et pour des recettes crues et santé

  • SUN- SATIONAL, en vente sur le web ICI

Comment lui faire avaler des légumes ?

22 Sep

 

Bébé a maintenant 10 ou 12 mois et il décide qu’il ne veut plus manger les purées de légumes que vous avez préparé avec amour. Qu’à cela ne tienne vous avez redoublé d’ardeur au fourneau et avez consulté pas 1 mais 10 livres de cuisine en vous croisant les doigts. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :