Archive | Trucs et astuces RSS feed for this section

Comment trouver une place en garderie?

4 Juil

Il y a quelques semaines, je vous faisais part de mon éventuel retour au travail ( le choix d’y retourner ou pas). Après y avoir longuement réfléchie et avoir pesé les pour et les contre, je recommencerai le boulot à la fin de l’été ou avant si l’offre du siècle me tombait du ciel.

Alors depuis quelques jours, je suis ardemment à la recherche d’une place en garderie pour mon petit garçon adoré. Mais quelle galère, je vous dis…

Premièrement, trouver une place en Centre de la petite enfance ( CPE) relève d’un défi digne des 12 travaux d’Astérix. Je me suis inscrite sur les différentes listes officielles et officieuses il y a maintenant plus de deux ans et je n’ai toujours pas de place. D’abord, je suis allée sur le site du réseau ENFANCE FAMILLE pour avoir accès à plusieurs garderies membres en un seul clic.  Ensuite, j’ai contacté individuellement toutes les autres que j’ai patiemment inscrite dans ma petite grille Excel, pour pouvoir effectuer un suivi au 6 mois, histoire de démontrer mon désespoir intérêt. Toujours pas de place. Entre vous et moi, j’ai entendu plusieurs histoires de passe-droit au sujet des CPE.  Il paraît que les familles et amis du régime trouvent une place beaucoup plus facilement que nous autres, communs des mortels. Mais bon, serions-nous vraiment surpris, si cela s’avèrerait vrai ? Quoi qu’il en soit, faute de place en CPE, je scrute maintenant du côté du privé ou des modèles familiaux.

J’ai dès lors consulté le localisateur de garderie du Ministère de la famille. Cet outil vous permet de faire une recherche par proximité, itinéraire ou région.  Lire la suite

Publicités

Comment survivre à un déménagement avec un bébé?

20 Mai

Ça y est nous avons finalement trouvé un logement dans un quartier qui nous plaît et avons enfin déménagé notre petite famille.

Soit dit en passant, j’aurais désormais des tonnes de bonnes adresses à vous faire découvrir puisque nous vivons dans le divertissant et agréable Plateau Mont-Royal à deux pas de ma magnifique Avenue Laurier d’Outremont et du très branché et éclectique Mile-End.

Mais avant toute chose parlons déménagement. 

Si avant, j’avais jamais vraiment pris mon pied dans mes nombreux déménagements, disons que vivre l’expérience avec un petit bout de chou, fait partie de mon top trois des expériences les plus désagréables. Ceci dit, maintenant que la tempête se calme et que je viens à bout de défaire les boîtes, il est assez facile de faire un bilan sur ce que j’aurais pu faire autrement ( même si dans ces circonstances à l’impossible nul n’est tenu).

Puisque vous serez nombreux à changer de toits dans les semaines à venir, je vous partage mes petits conseils pour survivre à un déménagement avec un bébé. Lire la suite

À quoi servent les haltes-garderies ?

20 Jan

J’ai enfin trouvé  une halte-garderie pas très loin de chez moi et c’est ce matin que j’y déposais bébé pour la première fois. Ça s’est passé comme un charme, puisque que ce n’était pas sa première expérience en garderie. Il y a plusieurs mois, à l’époque où j’avais recommencé à prendre des contrats, nous lui avions trouvé une garderie familiale non-subventionnée à mille lieux de chez nous et à un prix de fou. Mais depuis, que je le garde avec moi à temps-plein, nous étions à la recherche d’un endroit avec des éducatrices qualifiées où il aurait pu passer quelques heures par semaine, histoire de m’offrir un petit répit. Et de ce répit, j’en ai profité. Exit, l’épicerie et les mille-et-une commissions que j’aurais pu faire. Au lieu de cela, je me suis installée dans un magnifique bistro, un journal et un café au lait en main. C’est avec ZÉRO culpabilité que j’ai profité de ma matinée en la terminant avec une longue promenade à pied sous un soleil magnifique. Lire la suite

Jour J + 7 : comment essayer d’éviter l’induction ?

3 Déc

Vous êtes plus que prête : la valise de maternité est près de la porte d’entrée. À chaque petit malaise, vous espérez que se soit une contraction. Sans parler du toubib qui commence à s’impatienter…c’est que vous avez dépassé votre date de quelques jours et si bébé  ne se pointe pas de lui même, c’est la médecine qui l’y aidera.  Le déclenchement artificiel des contractions ( communément appelée une induction ) n’est pas une mince affaire.  Il est cependant nécessaire lorsque la grossesse dépasse 42 semaines, qu’il y a rupture des membranes sans contractions au bout de 24h, dans les cas de détresse foetale, de toxémie et de retard de croissance. L’accouchement est alors provoqué à l’aide d’une hormone synthétique  appelée ocytocine ou opitocin en anglais. Dès lors, les contractions sont beaucoup plus intenses que lors d’un déclenchement naturel. 

Ceci dit, si vous commencez votre 41 semaine et que votre grossesse se déroule normalement voici quelques petits trucs pour aider le déclenchement tout naturellement.

1. Les relations sexuelles

Le sperme contient une substance qui a pour effet d’assouplir le col lorsqu’il est mûr. ( P.S. allez-y a fond, la stimulation des mamelons et l’orgasme provoquent de légères contractions utérines).

Lire la suite

Il ne reste que quelques semaines avant l’accouchement…Quelles sont les priorités ?

1 Déc

Ah, la première grossesse quelle période unique. On s’étonne de voir notre bedaine strécher à ce point. On s’émeut de la réaction de notre entourage ou des sourires convenus de purs étrangers sur la rue. On prépare son nid avec beaucoup d’amour et un peu d’anticipation. Et surtout on fait des LISTES. 

  • La liste des choses à acheter
  • La liste des trucs à emprunter
  • La liste des items à mettre dans sa valise…

Je suis certaine que les vôtres sont déjà faite alors ce n’est pas de celles-là dont je veux traiter aujourd’hui.  Celle qui m’intéresse c’est la liste des plaisirs dont faut profiter avant que 1er bébé arrive.

Parce qu’un bébé ça change pas le monde…sauf que ! Lire la suite

Comment se remettre d’une césarienne ?

24 Nov

1 accouchement sur 5 se termine en césarienne.

On peut argumenter sur le bien fondé de cette pratique… sur les médecins trop interventionnistes…les femmes trop peu informées… notre société trop comme cela ou pas assez comme ceci…

Mais là n’est pas le propos de ce billet.

Je viens de l’écrire : 1  fois sur 5 la naissance d’un bébé se fait par intervention chirurgicale et puisque l’accouchement d’une femme est souvent vu par celle-ci comme son trophée,  je sais ( pour l’avoir vécue ) que c’est une intervention majeure tant physiquement qu’émotivement qui peut laisser un goût amère de déception. Je n’ai pas du tout l’intention de stigmatiser ou stéréotyper celles qui passent par-là.

Alors, comment se remet-on d’une césarienne ?  Voici quelques conseils : Lire la suite

On fait quoi quand on en a vraiment marre ?

29 Oct

C’est l’un des plus grands tabous de la maternité, surtout pour les nouvelles mamans, d’avouer que ça leur arrive d’en avoir vraiment marre. Marre de prendre soin 24 /7 d’un autre être. C’est que l’équation est assez simple : le  manque de sommeil + les tâches ménagères qui s’empilent + le peu ou pas du tout de loisirs + bébé qui fait ses dents et / ou pas ses nuits = une équeurantite aïgue.

C’est tellement facile d’oublier de prendre soin de soi, de prendre quelques heures par semaine ( par jours c’est peut-être pas très réaliste…mais certaines y arrivent ) juste pour soi.  Les mois passent et on finit par oublier ce qu’on faisait avant bébé. Comment se divertissions-nous déjà ? Quels étaient nos pêchés mignons ? Si tel est votre cas voici quelques idées pour prendre soin de vous et prendre une pause vraiment bien méritée. 

  • Aller chez le coiffeur
  • Aller au spa ou chez l’esthéticienne
  • Prévoir un souper de filles
  • Faire les boutiques ( sans rien acheter à bébé, svp )
  • S’inscrire à un cours de n’importe quoi : danse, photo, dessin, langue
  • Aller au Gym
  • Faire garder bébé quand c’est possible.

Bref, l’idée c’est de sortir de cette routine qui peut parfois sembler infernale et prendre soin de soi.

Un petit verre malgré l’allaitement ?

25 Sep

Entre nous, combien de fois avez vous été fortement tenté de prendre un verre de vin au repas même si vous allaitiez.  J’ai toujours aimé un bon rosé de temps en temps,  lors d’un repas entre amis. J’ai évidemment abandonné tout ça lors de ma grossesse et ensuite avec l’allaitement.

Dès que bébé a fait ses nuits,  je rêvais tous les soirs à mon verre de vin… Jusqu’à ce que mon accompagnante à la naissance m’informe qu’il m’était tout à fait possible de prendre un verre ou deux,  tout dépendant de l’espacement des tétés de bébé.

Par exemple, une femme de 140 lbs prend en moyenne 2h19 à éliminer toute trace d’un verre de vin dans son lait.  Alors mesdames arrêtez de culpabiliser et consultez plutôt le tableau suivant : Lire la suite

Quels produits nettoyants utiliser ?

24 Sep

Selon l’Agence de Santé publique du Canada les enfants sont très sensibles aux substances chimiques des produits nettoyants.  Il est maintenant prouvé que ces produits ont un impact sur le développement du système nerveux de votre enfant en plus de plusieurs autres problèmes de santé possible.

Heureusement, plusieurs produits nettoyants écologiques non-toxiques et efficaces se vendent chez la plupart des détaillants.  Ceci dit, vous épargnerez beaucoup de sous à utiliser des recettes hyper simple et accessible. Lire la suite

Comment nouer l’écharpe de portage ?

23 Sep

Selon plusieurs professionnels de la santé, porter son bébé comporte de nombreux avantages pour la santé du poupon. En voici quelques-uns.

 Température idéale

Avant deux mois le bébé ne parvient pas à réguler sa température corporelle.  Alors collé sur la maman il est maintenu à 37 degrés.

Contact corporel permanent

L’enfant à besoin de contacts charnels pour la maturation adéquate de son système nerveux. De plus il a l’odeur de sa maman ou de son papa. Il entend les battements du cœur de sa mère, cela l’apaise et lui rappelle son environnement intra-utérin. Il perçoit aussi les vibrations quand son porteur parle, chante, rit. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :