Archive | Non catégorisé RSS feed for this section

Où trouver de beaux jouets de bois écologiques?

20 Nov

Ne vous en faîtes pas, je ne suis pas déjà prise par la frénésie de consommation de Noël, plus d’un mois avant le temps. En fait, la partie commerciale de cette fête, avec ses excès et ses démesures, finit toujours par me donner mal au coeur. Non, je vous parle de jouets aujourd’hui à cause de mon fils que j’ai eu le plaisir d’observer jouer ce soir. Il était absorbé dans à « travailler » avec  ses outils tout en bois que nous lui avons déniché chez Diabolo  , une petite boutique de la rue Mont-Royal. C’est que le petit coco peut maintenant faire comme papa en martelant du marteau et en vissant à qui mieux mieux. C’était un plaisir de le voir jouer avec entrain mais aussi d’admirer le bel objet qu’il avait entre les mains. Un jouet entièrement fait de matières organiques et écologiques et non-électronique. Avec le temps nous nous sommes débarrassés de tous ces objets de plastiques archi-bruyants-et-débilisants. Ça serait faux de dire qu’il n’y a plus de jouets de plastiques chez nous. D’abord, parce que, vous me connaissez, je fuie j’évite l’extrémisme :-).  Et aussi, parce que j’imagine mal petit bambin vivre sans son beau camiiiion ou sa pelle mécaaaniqueeee d’un beau jaune plastique!

Si vous recherchez des jouets de qualité et écologiques qui  permettent à l’enfant de développer son imagination, voici quelques suggestions: Lire la suite

Publicités

Pourquoi je me rebaptise?

4 Sep

Wow, l’été est passé en un clin d’oeil. C’est fou ce que le temps passe vite. Mais quel été nous avons eu, tout simplement mémorable. Alors c’est avec l’esprit rechargé par le soleil que je prépare la suite: le retour au boulot, l’aménagement dans notre nouveau chez nous ( j’ai encore déménagé, mais ça c’est vraiment une autre histoire), l’entrée de notre fils à la garderie… Et oui, les choses suivent leurs cours. 

Parlant d’évolution, j’en profite pour rebaptiser ce blog. Infos bébé devient par la force  des choses  Infos bébé et Bambin. C’est logique, notre petit homme vient d’avoir deux ans et mes questionnements suivent son évolution. C’est un nouveau chapitre qui débute et je m’interroge maintenant notamment sur:

1. Les différentes méthodes disciplinaires: comment lui apprendre les règles de base du mieux vivre en société sans le castrer ou lui enlever tout esprit d’initiative? Tel est le défi. Et puis, un bambin de 2 ans ça peut quand même être intense par moment, faut savoir gérer.

2. L’apprentissage de la propreté: Cette étape a été retardée par mes deux déménagements récents mais maintenant c’est bon on s’y attaque dans les prochaines semaines.  À suivre! 

3. Les arts plastiques: il faut que vous sachiez un truc sur moi, j’ai bien des talents mais je suis nule en arts plastiques. Non seulement je ne sais pas dessiner (ce qui n’est pas un problème en soit) mais pire, je ne saurais pas quoi faire si on pose devant moi des ciseaux, du papier, des bouts de tissus, de la colle et autres trucs de ce genre. Il faut absolument que je fasse mes devoirs, car j’adorais faire de l’art plastique avec mon bambin.

4. La santé: je continue de me questionner sur les différents aspects de la santé chez les petits. De toute façon avec le système de santé  déficient et archaïque que nous avons ici au Québec, mieux vaut  prévenir que guérir et faire sois même ses classes sur les petits et grands maux qui touchent nos enfants.

Bien sûr,  je continuerai aussi à partager des news qui concernent la grossesse et les jeunes bébés parce que ça me fait réellement plaisir , tout simplement.

Alors voili-voilou,  je m’arrête ici, il est près de 23h et j’ai le cerveau dans le jell-o.  À bientôt  😉

Le manque d’amour maternel modifie t-il les gènes?

10 Août

Des chercheurs canadiens ont découvert que le manque d’amour maternel créé un stress chez le bébé. Et ce stress modifie un gène qui joue un rôle important dans la prédisposition à des maladies telles que la schizophrénie ou le Parkinson. Et oui, cette étude démontre scientifiquement ce que les nouveaux-parents savent d’instinct: un nouveau-né a besoin d’être couvé et dorloté, il en va de son bien-être présent et futur. Pour en savoir plus sur cette étude, c’est par ICI.

Un berceau révolutionnaire?

17 Juil

Design Puur vient de mettre au point un berceau inspiré par l’environnement utérin de la mère. Bien que hors de prix (2600 euro), certains pourraient être tenté par ce berceau,  convaincus que cela permettra à leurs nouveaux -né de « faire ses nuits » plus rapidement… 

Pour plus d’infos c’est par ICI

Le jugement des autres, on en fait quoi?

17 Juil

Ahh, l’été, les vacances, les visites de la famille, les sorties entre amis…

Les grandes vacances d’été sont des moments de retrouvaille ultimes. On prend le temps de se voir, on organise des soupers, des picnics, des journées sur le bord de la piscine, des weekends à la campagne. 

Mais avec ses regroupements viennent inévitablement les regards désapprobateurs, les points de vues tranchés, les soupirs prétentieux et surtout les jugements sur comment vous devriez vivre votre vie et élever vos enfants.  Lire la suite

Le bonheur, c’est l’été?

17 Juin

L’été est enfin arrivé sur Montréal. J’insiste sur le mot ENFIN, parce que si vous n’êtes pas de ce coin de pays, il peut être difficile de vous représenter à quel point nous pouvons l’attendre.  C’est que nos hivers peuvent atteindre les – 25 degrés celsius et durent généralement de fin novembre à mars ou avril!  Mais cette année nous avons frissonné jusqu’à la fin mai…ce qui nous donnait des airs de quasi-dépressifs. Heureusement, tout cela est derrière nous puisque la saison chaude est bel et bien installée et notre urgence d’en profiter aussi. Et l’été à Montréal c’est vraiment génial.

Par exemple, aujourd’hui nous nous sommes retrouvé au Lac des Castor situé sur le Mont-royal, cet Oasis de verdure en plein coeur de la Ville. Un endroit qui, malheureusement trop achalandé le weekend, devient super sympa en semaine et offre de grands espaces et des jets d’eau pour amuser les enfants. Nous étions donc 5 mamans et 9 bambins à pic-niquer et profiter du temps qui passe.  Du bonheur à l’état pur. Pendant que nos enfants couraient, s’amusaient ou siestaient, nous  savourions cette délicieuse saison. L’été nous permet d’être des parents sans trop de tracas. Avouons-nous le : un parent dont l’enfant joue en plein air et s’amuse comme un fou est un parent heureux 😉 

Bon été!

Trouver un appart décent à Montréal, mission impossible?

1 Avr

C’est mon premier billet qui n’est pas spécifiquement relié aux questions de maternité ou de poupon? Qu’à cela ne tienne, ceci est aussi un espace exutoire où je peux à la fois me vider le coeur et faire un appel à tous.  

C’est que Chéri, poupon et moi sommes désespérément à la recherche d’un appart depuis maintenant 2 mois et ce pour le mois de mai.  Pourquoi nous n’achetons pas ? La question est simple. La réponse l’est tout autant. Nous ADORONS Montréal, la proximité de tous ces quartiers aussi différents les uns que les autres. Sa faune hétéroclite et multiculturelle, ses parcs magnifiques, ses restos multiples et ses magasins originaux. Je sais qu’elle a plusieurs défauts mais je n’y peux rien je suis une Montréalaise de coeur. Ceci dit, acheter au coeur de l’Île, ça coûte un bras et avec notre décision de vivre sur un seul salaire après la naissance de bébé, il était plus sage de reporter l’achat de notre maison à mon retour au boulot.  Ce qui m’amène à la question de recherche d’appartement interminable et frustrante. Je constate que c’est maintenant presque  qu’impossible de trouver un rez-de-chaussée dans certains quartiers à moins de 1300$ par mois. C’est tout de même un peu exagéré, non? Je sais bien que l’avenue Laurier est mignonne comme tout et qu’on retrouve les meilleurs bagels du monde sur St-Viateur, mais faut quand même pas charrier. Les quartiers du Plateau et de Mile-end ne sont plus du tout abordables à moins de connaître quelqu’un qui connaît quelqu’un… Et dans la Petite-Patrie  et Villeray très peu se libèrent parce qu’on a bien compris que des apparts peu chers et pas trop mal situés ça vaut de l’or en barre.

Il nous reste que 4 semaines pour trouver la perle rare dans un quartier charmant !

J’avoue que je commence un peu à stresser.

Comment se vit la maternité à l’heure du 2.0?

3 Fév

« Les temps changent mais nous restons les mêmes. »  Je ne me souviens pas d’où me vient cette phrase, mais elle me revient souvent à l’esprit. Les époques se succèdent, les technologies évoluent mais les besoins fondamentaux humains sont eux immuables.

Prenons le cas de la maternité, par exemple. De tous les temps et de toutes les cultures, les femmes passaient leurs journées ensemble pour vaquer à leurs occupations. Selon les pays et les périodes,  elles se retrouvaient ensemble au champs, au marché, à la rivière pour laver le linge ou à l’église.  Elles profitaient de cette proximité pour échanger, discuter, apprendre les unes des autres. Plus récemment, les maisons multi-générationnelles et les familles élargies assuraient aussi cette proximité et ces relations.

Aujourd’hui, à l’heure de l’individualisme suprême et aussi à une époque où nous n’avons pas beaucoup de temps pour voir la famille et encore moins les amis, sommes-nous plus isolées ?  Maintenant, que nous sommes émancipées et maîtresses de nos destins, avons-nous encore autant besoin les unes-des-autres pour passer à travers cette aventure qu’est la maternité ? Après tout, contrairement à nos prédécesseurs, nous avons des électroménagers qui font le travail pour nous, donc plus besoin d’aide à ce niveau-là. Nous avons aussi accès à des psy, coachs de vie, travailleurs sociaux et autres professionnels que l’on paient grassement pour nous écouter et prodiguer des conseils. Alors, avons-nous encore besoin les-unes-des-autres ? Lire la suite

Qu’est ce qu’on ferait sans nos hommes ?

30 Jan

Depuis hier, bébé a une petite fièvre qui le rend vraiment inconfortable. Après une nuit à me réveiller aux heures à cause d’un petit ange que la grippe empêchait de dormir, je me suis levée exténuée avec la nostalgie d’une époque où les dimanches étaient synonyme de grâce-matinée et déjeuner au resto en amoureux.  En d’autres termes même mon café n’est pas arrivé à m’apporter un peu de bonheur ! Lire la suite

À quoi servent les haltes-garderies ?

20 Jan

J’ai enfin trouvé  une halte-garderie pas très loin de chez moi et c’est ce matin que j’y déposais bébé pour la première fois. Ça s’est passé comme un charme, puisque que ce n’était pas sa première expérience en garderie. Il y a plusieurs mois, à l’époque où j’avais recommencé à prendre des contrats, nous lui avions trouvé une garderie familiale non-subventionnée à mille lieux de chez nous et à un prix de fou. Mais depuis, que je le garde avec moi à temps-plein, nous étions à la recherche d’un endroit avec des éducatrices qualifiées où il aurait pu passer quelques heures par semaine, histoire de m’offrir un petit répit. Et de ce répit, j’en ai profité. Exit, l’épicerie et les mille-et-une commissions que j’aurais pu faire. Au lieu de cela, je me suis installée dans un magnifique bistro, un journal et un café au lait en main. C’est avec ZÉRO culpabilité que j’ai profité de ma matinée en la terminant avec une longue promenade à pied sous un soleil magnifique. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :