Archive | Garderie RSS feed for this section

Où trouver une garderie géniale à Montréal?

13 Août

Si 9 mois se sont écoulés depuis mon dernier post, ce n’est pas que je ne me questionne plus sur les aléas de la maternité et de l’enfance. C’est plutôt que ma vie de « working mom » me laisse très peu de temps pour mettre mes trouvailles et réflexions sur ce blogue.  Une fois la journée terminée, il ne me reste plus d’énergie pour prendre le clavier et poster un truc intelligent. Ce qui me ramène sur mon blogue aujourd’hui c’est la volonté de vous parler de cette  garderie extraordinaire.  Lire la suite

Comment trouver une garderie? La suite…

24 Sep

Pour faire suite à ce billet où j’aborde différentes ressources pour trouver un service de garde, je vous annonce que nous avons enfin trouvé un endroit qui nous convient. C’est une garderie en milieu familial, subventionnée et donc à 7$ / jour. L’éducatrice de mon fils est une jeune grand-maman grano qui a développé, au fil des années, une véritable passion pour la petite enfance. D’ailleurs, chez cette dame, le jeu est sacré : le travail du jeune enfant est de jouer. Et tout est mis en place pour qu’il puisse explorer et développer son imagination ainsi que son esprit d’initiative. En plus, il y a ce jardin magnifique où les petits passent des heures,  beau temps ou mauvais temps. Les jours de pluie, il suffit d’être habillé de son imperméable et de ses bottes pour aller jouer dans l’eau.  Avez-vous déjà remarqué  à quel point les petits adorent jouer sous la pluie?  D’autre part, elle leur offre des aliments de qualité ( pas de junk food ou de produits artificiels). Chez elle, pas de télé, de jouets archi-bruyants et autres objets débilitants.  Aussi, elle use de douceur dans ses gestes et ses paroles. Je vous le dit, ce jardin d’enfants ( comme elle l’appelle) est un endroit rare et vraiment intéressant qui s’adresse aux bambins de 2 ans et +. 

Les méthodes de cette dame cadrent bien avec ce que j’avais en tête. Je suis de plus en plus convaincue de la simplicité des besoins des tout-petits  Outre toute la dimension affective, il leur faut manger et dormir à des heures + ou – fixes, passer beaucoup de temps dehors ainsi que  jouer sans interruption à leur façon et à leur rythme. Ils apprennent tellement en jouant. Bref, le lieu sur lequel nous sommes tombés offre tout ça à notre bambin et je m’y sens à l’aise de laisser quotidiennement (ce qui n’est pas un mince affaire pour moi). Et enfin, la cerise sur le sundae: son ami Matteo, le fils de Joanna, y sera aussi quelques jours par semaine. La vie est souvent bien faite!

Dans le même ordre d’idée, je ne peux pas passer sous silence la situation des services de gardes québécois et plus précisément montréalais.

J’ai visité des dizaines de garderies familiales sales et petites dans lesquelles les enfants étaient entassés, livrés à eux-mêmes, un téléviseur pas très loin. Je suis aussi tombée sur des éducatrices en plein power trip, très conscientes du désarroi des parents qui ne trouvent pas de places ailleurs. Lire la suite

Comment trouver une place en garderie?

4 Juil

Il y a quelques semaines, je vous faisais part de mon éventuel retour au travail ( le choix d’y retourner ou pas). Après y avoir longuement réfléchie et avoir pesé les pour et les contre, je recommencerai le boulot à la fin de l’été ou avant si l’offre du siècle me tombait du ciel.

Alors depuis quelques jours, je suis ardemment à la recherche d’une place en garderie pour mon petit garçon adoré. Mais quelle galère, je vous dis…

Premièrement, trouver une place en Centre de la petite enfance ( CPE) relève d’un défi digne des 12 travaux d’Astérix. Je me suis inscrite sur les différentes listes officielles et officieuses il y a maintenant plus de deux ans et je n’ai toujours pas de place. D’abord, je suis allée sur le site du réseau ENFANCE FAMILLE pour avoir accès à plusieurs garderies membres en un seul clic.  Ensuite, j’ai contacté individuellement toutes les autres que j’ai patiemment inscrite dans ma petite grille Excel, pour pouvoir effectuer un suivi au 6 mois, histoire de démontrer mon désespoir intérêt. Toujours pas de place. Entre vous et moi, j’ai entendu plusieurs histoires de passe-droit au sujet des CPE.  Il paraît que les familles et amis du régime trouvent une place beaucoup plus facilement que nous autres, communs des mortels. Mais bon, serions-nous vraiment surpris, si cela s’avèrerait vrai ? Quoi qu’il en soit, faute de place en CPE, je scrute maintenant du côté du privé ou des modèles familiaux.

J’ai dès lors consulté le localisateur de garderie du Ministère de la famille. Cet outil vous permet de faire une recherche par proximité, itinéraire ou région.  Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :